Samuel Jackson reçoit un passeport gabonais, la terre de ses ancêtres, et se fait initier au bwiti

 L’acteur américain Samuel L. Jackson reçoit un passeport gabonais à l’occasion d’une visite à Libreville qu’il décrit comme une découverte de la terre de ses ancêtres.

Samuel Leroy Jackson, acteur et producteur de cinéma américain et militant des droits de l’Homme séjourne au Gabon depuis mardi 30 juillet pour tourner son prochain documentaire, selon un communiqué du gouvernement gabonais. Le film retracera le commerce transatlantique des esclaves à travers l’étude d’épaves historiques. Samuel L Jackson mettra par ailleurs à profit ce séjour pour effectuer une immersion de deux jours au cœur du peuple Benga, une lignée à laquelle il est génétiquement affilié après des tests ADN qu’il a réalisé.

De fait, à la suite d’un test ADN, l’acteur a découvert que ses ancêtres seraient des Benga, une ethnie du gabon. L’une des raisons essentielles de son voyage au gabon en vue de renouer avec ses liens ancestraux. « Il a découvert que ses ancêtres seraient des Benga à la suite d’un test ADN, donc une occasion pour lui de renouer avec ses liens ancestraux », lit-on dans un communiqué du ministre Gabonais de la Culture. 

Samuel L Jackson aurait même déjà rencontré le roi des Benga. Il se serait réjoui. Selon le site Lalibreville.com, l’acteur a partagé sur ses réseaux sociaux un cliché de cette rencontre avec en commentaire : « Quand tu rencontres le roi des Benga, ta tribu ancestrale, et il finit par être votre meilleur ami ». 

Durant son séjour gabonais, l’acteur américain aura inscrits dans son agenda, en plus de son tournage, une audience avec le président Bongo, une immersion dans le parc national de Loango pour une traversée le long des voies navigables de la forêt d’Akaka, lieu symbolisant la dernière étape du voyage des esclaves. Il prendra également part à une expédition archéologique en lien avec le commerce des esclaves et sera aussi reçu par plusieurs personnalités du pays.

102 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *