Meurtre negrophobe de Mamoudou Barry, ces anti-racistes qu’on n’entend pas(Rokhaya Diallo, Dominique Sopo, SOS RACISME)

Chercheur en droit à Rouen d’origine guinéenne, Mamoudou Barry, est décédé samedi 20 juillet, suite à une brève altercation survenue la veille dans la commune de Canteleu près de Rouen. Dans un tweet, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a fait part, dimanche, de son “indignation”.

LE SILENCE ASSOURDISSANT DES ANTI-RACISTES

Encore plus choquant que les réactions tardives de la sphère politique, le silence de certaines personnalités du milieu associatif et du militantisme n’est pas passé inaperçu…

A part la LICRA…. SOS RACISME, Dominique Sopo, ou encore Rokhaya Diallo, connus pour leur franc parler, n’ont pas daigné faire offrande d’un mot de compassion sur un drame qui porte pourtant sur leur domaine: l’anti-racisme.

Dominique Sopo(président de SOS RACISME) sur son compte facebook semble occuper par la rafle du Vel d’hiv… Aucune trace du drame dont tout le monde parle.

Rokhaya Diallo prenant tout juste une seconde de sa vie chargée par la lutte contre les discriminations pour nous gratifier d’un misérable retweet, sans dire mot.

L’anti-racisme se renouvelle en France, la ligue de défense noire africaine(LDNA) a été le premier mouvement anti-raciste, anti negrophobie, à donner une voix à la victime là où d’autres “militants” n’osent pas dire mot même après confirmation du caractère racial du drame par plusieurs médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *